La noire de…

Ousmane Sembene, Fiction, Sénégal, 1966, 1h

Thématiques:

Immigration – Racisme – Colonialisme – Histoire de l’Afrique et des indépendances – Conditions de travail – Esclavagisme moderne

« La cuisine, la salle de bain, le salon, je ne fais que ça. Je ne suis pas venue en France pour ça ! » ainsi résonne la voix intérieure de Diouana venue de Dakar qui se retrouve bonne à tout faire pour le compte d’une famille de coopérants français.

Pour la jeune femme, l’émigration vers la France ne lui aura apporté ni liberté, ni richesse, bien au contraire.
Sa désillusion et aussi flagrante que son dépérissement physique et moral.

Ousmane Sembène, considéré par plus d’un comme le père du cinéma africain, évoque, dans le climat instable et chaotique des postindépendances africaines l’expérience tragique d’une femme sénégalaise en France. Le film est adapté de l’une de ses nouvelles inspiré d’un fait divers qui s’est déroulé à Antibes en 1958.

source  BlackMovie.chFestival de Films à Genève

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s