L’obsolescence programmée, au coeur du modèle capitaliste

L’obsolescence programmée est le nom donné à l’ensemble des techniques visant à réduire la durée de vie ou d’utilisation d’un produit afin d’en augmenter le taux de remplacement.

Face à la prise de conscience du public, certains pays tentent de légiférer pour limiter le recours à l’obsolescence ou au vieillissement programmés. Un exemple récent est l’interdiction des cartouches d’encre à mémoire par l’Union européenne.

L’expression (planned obsolescence en anglais) remonterait à un chapitre rédigé par un Américain courtier en immobilier, Bernard London, en 1932 en pleine crise économique : Ending the Depression Through Planned Obsolescence (« Mettre fin à la crise au moyen de l’obsolescence programmée ») dans son ouvrage The New Prosperity.

L’ADEME définit la notion d’« obsolescence programmée »  et dénonce un stratagème par lequel un bien verrait sa durée normative sciemment réduite dès sa conception, limitant ainsi sa durée d’usage pour des raisons de modèle économique.». 

La durée normative est définie comme la durée de fonctionnement moyen mesurée dans des conditions normatives de test.

source wikipédia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s