Le gaz de schiste, la cupidité à son paroxysme / Shale Gas : The paroxysm of greed

Quand l’eau du robinet s’enflamme…

Dans ce réquisitoire – façon Michael Moore – contre l’exploitation du gaz de schiste aux États-Unis, Josh Fox dépeint une réalité cauchemardesque avec les armes de l’ironie.

Film indispensable et enquête passionnante : « Gasland » est le rouage qui grince, le grain de sable qui pourrait gripper la nouvelle « cosmopompe » de l’industrie gazière et nous sauver d’une catastrophe écologique provoquée par l’extraction des gaz de schiste.

GasLand II

Trois ans après un premier documentaire, le réalisateur engagé Josh Fox témoigne à nouveau des conséquences dramatiques de l’extraction du gaz de schiste.
gaslandfilmscreeningS’il dénonce encore les méfaits de cette technique de la fracturation hydraulique utilisée pour le prélèvement gazier, le cinéaste se rend également à l’étranger dans des pays usant des mêmes méthodes.
A la rencontre des spécialistes de l’industrie, il interroge aussi des élus qu’il accuse d’entretenir des intérêts, principalement d’ordre financier, avec les compagnies de forage.
Mais c’est une fois de plus auprès des citoyens, victimes collatérales de cette industrie, que Josh Fox trouve ses arguments les pertinents

 

source Arte &  TV Mag
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s